Menu

Nos conseils

Le salon virtuel Job pour tous, dédié aux personnes en situation de handicap, implique que le recruteur avec qui vous passerez l’entretien est au courant de votre situation.

Par ailleurs, il n’est absolument pas nécessaire d’aborder la question de votre handicap lors de l’échange, si vous n’avez besoin d’aucun aménagement particulier pour assurer l’entretien et/ou pour assurer pleinement les missions confiées sur le poste.

En effet, vous devez garder à l’esprit que le handicap ne doit pas être le sujet principal de ce premier échange avec le recruteur. L’entretien durant entre 15 et 30 min, vous devez en priorité faire en sorte que l’employeur se souvienne de vos qualités, de vos compétences et de vos projets professionnels, pour qu’il ait envie de continuer le processus de recrutement avec vous.

JE PROFESSIONNALISE LES TERMES DE MON CV

Pour faciliter la lecture de votre CV par le recruteur, qui en moyenne parcours un CV en 30 secondes, il sera préférable d’utiliser les appellations les plus fréquemment utilisées pour les postes que vous visez. Pour susciter l'intérêt du recruteur, veiller à utiliser des expressions percutantes.

JE PRÉPARE MA PARTICIPATION À JOB POUR TOUS

Bien qu’il soit virtuel, Job pour tous reste avant tout un salon de recrutement, qui nécessite également une bonne préparation pour maximiser vos chances de réussir vos entretiens. Voici 4 conseils pour vous aider :

Renseignez-vous sur les entreprises participantes, leurs métiers, leurs offres et les dernières actualités de leurs secteurs d’activité.

Identifiez les offres des entreprises qui vous intéressent le plus afin d‘y postuler. Pour vous aider dans votre recherche, les offres correspondant aux critères mentionnés lors de votre inscription vous seront proposés dans votre espace candidat, rubrique “Offres sélectionnées pour moi”.

Optimisez votre temps en ciblant les entreprises à qui vous souhaitez demander un entretien en priorité.

Mettez-vous en en situation comme pour un entretien en présentiel. Bien qu’il s’agisse d’un salon de recrutement virtuel, nous vous recommandons de soigner votre présentation (même derrière un écran, vous devez avoir une tenue et une attitude professionnelles). Que ce soit par visio, chat ou téléphone, surveillez le ton que vous utiliserez face au recruteur pour qu’il garde un bon souvenir de votre entrevue et qu’il ait envie de poursuivre le processus de recrutement.

Dans le cadre de Job pour tous, vous serez sans doute amené(e) à passer plusieurs entretiens, que ce soit par visio, téléphone ou par chat.

Voici nos recommandations pour réussir vos échanges avec le recruteur :

Choisissez un endroit adapté pour l’entretien téléphonique ou la visio. Afin de ne pas être perturbé(e) par l’environnement (bruits de télévision, voitures, …), privilégiez un endroit calme où vous pourrez échanger sereinement avec votre interlocuteur.

Renseignez-vous sur l’entreprise, l’offre et le profil recherché. N’hésitez pas à poser des questions au recruteur afin d’affiner votre argumentaire. N’oubliez pas de conclure en vous montrant votre motivation et en indiquant que vous êtes disponible pour un entretien physique. Nous vous conseillons de demander au recruteur quelle sera la prochaine étape du processus de recrutement et son délai de retour d’entretien.

Au-delà de la visio ou du téléphone, Job pour tous vous offre la possibilité d’entrer en contact avec le recruteur via un chat. Ce moyen de communication peu utilisé dans les processus de recrutement, reste cependant pertinent pour les personnes souffrant de troubles auditifs.

Si vous souhaitez utiliser la discussion instantanée, voici quelques conseils à suivre pour faire bonne impression :

Relisez votre message avant de l’envoyer. La précipitation entraîne parfois quelques fautes d’orthographe et/ou de syntaxe, qui pourront être pénalisantes lorsque le recruteur lira votre message. Pour éviter les erreurs, nous vous conseillons par exemple de taper en amont vos phrases sur un support disposant d’un correcteur orthographique (type Word), avant de les poster en ligne.

Soignez le ton que vous employez avec le recruteur, afin de rester dans un cadre professionnel. Supprimez les abréviations SMS, du type : “Bjr”, “Bcp”, “Lol”, “ Mdr”, ...”

Préparez en amont les questions à poser. Les entretiens par chat étant relativement courts, nous vous préconisons donc de préparer en amont du salon, les questions clés à poser lors de l’entretien, la présentation de votre parcours et de votre projet professionnel. Cela vous permettra de ne rien oublier et de limiter les « temps morts » pendant l’entretien.

Et si la compatibilité candidat / entreprise, était la solution d’un recrutement réussi ?

Découvrez sur Job pour tous la solution de matching qui vous aide à sécuriser vos recrutements et pronostiquer la réussite d’un candidat au sein de votre organisation professionnelle.

1 candidat sur 7 ne va pas au bout de sa période d’essai - les ⅔ des ruptures étant à l’initiative du salarié - et 40% des salariés envisagent une mobilité externe ou interne dans les 2 ans (1). Un constat qui a poussé des experts en gestion de carrière à développer leurs recherches pour repérer les facteurs clés déterminant la réussite professionnelle et fiabiliser la décision RH lors du processus de recrutement. Candidat compatible ou pas avec mon organisation professionnelle, telle est la question que tout recruteur se pose lors d’un processus de recrutement. Compétences et diplômes ne suffisent plus : comprendre et anticiper la dynamique comportementale d’un candidat en situation professionnelle au sein de son organisation, c’est mieux…

Job pour tous est le premier salon de recrutement virtuel qui permet aux candidats en situation de handicap et aux recruteurs d’évaluer ensemble la compatibilité de chacun : le projet professionnel du candidat converge t-il vers la stratégie de mon entreprise et inversement ? C’est bien là, l’adéquation essentielle à la réussite et satisfaction de tous.

Côté candidats

Avec la nouvelle plateforme Job pour tous, les candidats ont la possibilité de passer gratuitement une évaluation en ligne leur permettant de se positionner sur les emplois proposés dans lesquels ils pourront vraiment réussir. Autrement dit, grâce à un algorithme – la compatibilité étant matérialisée par une jauge - les candidats pourront visualiser si leur trajectoire professionnelle ainsi que leur capital est en phase avec le projet et l’organisation de l’entreprise. Le passage du test n’étant pas obligatoire - s’agissant d’un outil complémentaire d’aide à la décision et de sécurisation des recrutements – le candidat garde la main sur ses résultats, ceux-ci n’étant visualisables qu’avec leur accord.

Côté recruteurs

Ce test a été conçu pour permettre aux recruteurs de gagner du temps dans la sélection de profils, pronostiquant ainsi le succès d’un candidat vers le poste visé : intégration, mobilité et durabilité. En d’autres termes, le test passé par le candidat permet au recruteur de savoir si celui-ci est compatible avec le poste proposé et son organisation professionnelle (environnement de travail, valeurs et culture). Concrètement, dès la réception d’une candidature, le recruteur pourra instantanément visualiser - grâce à la jauge - la probabilité de réussite d’intégration et d’évolution de carrière d’un candidat sur le poste qu’il souhaite pourvoir dans un premier temps.

Avec cette méthode d’évaluation en ligne s’appuyant sur la structure cognitive, les compétences transversales et comportementales (2) des candidats, Job pour tous offre un gain de temps dans la sélection des profils et la sécurisation des futurs recrutements.

NB : Les résultats de ce test en ligne ne sont qu’indicatifs et participent à l’aide à la décision RH. Ils ne peuvent remplacer et/ou se substituer aux facteurs humains : l’expérience comme la qualité des techniques de questionnement en entretien sont évidemment nécessaires pour une prise de décision objective quant à l’acceptation ou non d’une demande d’entretien et la poursuite du processus de recrutement.

(1) Source baromètre annuel Monster / Ifop : la mobilité professionnelle – mai 2017.

(2) La structure cognitive d’un individu en situation professionnelle se décompose de 4 schémas cognitifs : la contribution au travail, la relation à la carrière, la relation au marché du travail, la relation aux autres. Et trois stratégies de résolution des problèmes : confrontation à la tâche, centration du l’émotion, centration sur le soutien social.